EFFIMA IMMOBILIER

Le prêt sur 30 ans à nouveau disponible pour financer un achat immobilier à Nanterre

Partager sur :

Bonne nouvelle pour les acheteurs, notamment pour ceux qui souhaitent entreprendre un achat immobilier à Nanterre, car le prêt immobilier remboursable pendant 30 ans est de nouveau accessible auprès des établissements financiers à partir de cette année. À qui peut-il profiter ? Quelles sont ses grandes lignes ? Et présente-t-il des inconvénients ? Nous vous disons tout dans cet article.

À qui s’adresse le prêt sur 30 ans ?

Tous les emprunteurs peuvent se tourner vers ce crédit immobilier, s’ils remplissent les conditions requises. Mais ceux qui ont des revenus modestes sont les premiers ciblés par cette offre. En effet, le fait que la durée du contrat soit plus longue (de 5 ans par rapport à un prêt sur 25 ans) leur permet de réduire le montant de chaque mensualité de remboursement. Ils peuvent ainsi plus facilement se constituer un reste à vivre suffisant et à la fois honorer leurs dettes envers la banque. 

Quelles sont les caractéristiques du crédit sur 30 ans ?

Les conditions pour y être éligible restent les mêmes qu’avec les autres types de prêts immobiliers. En effet, il faut que l’emprunteur soit assez solvable, c’est-à-dire qu’il ait une profession stable et qu’il réponde d’un taux d’endettement inférieur aux 35 % réglementaires. Il doit également fournir l’apport personnel correspondant au crédit. Le montant de l’acompte reste variable d’une banque à une autre.

En outre, les établissements financiers n’ont précisé aucune limite d’âge pour pouvoir prétendre à ce financement. Toutefois, les jeunes emprunteurs sont les plus privilégiés du fait qu’ils peuvent plus facilement assumer le délai de remboursement établi par rapport aux candidats les plus âgés.

Notons que le crédit peut financer l’acquisition de tous les types de biens immobiliers. 

Quels sont ses inconvénients ?

Le premier inconvénient de ce crédit se trouve dans son coût. En effet, en raison de sa durée de remboursement qui est cinq années plus longue qu’un prêt classique, le total des intérêts à payer reviendra plus cher. Pour cause, ils s’appliqueront sur 60 mois supplémentaires.

Le coût de l’assurance emprunteur sera également plus élevé, car la période à couvrir sera plus longue.